samedi 25 juin 2011

Gene Colan

Hier fut une bien triste journée dans le monde du Comics car nous apprenions le décès de Gene Colan. Je me souviens (encore) pendant mon enfance de l'affection ou de la crainte que j'avais pour tel ou tel personnage. A l'âge adulte le manichéisme de l'enfance s'évapore, les nuances de gris apparaissent. Lorsque l'on retombe sur une lecture d'enfant (un épisode de comics par exemple) on se met à gratter le vernis des images de notre enfance, parce que c'est devenu un réflexe. Ce vernis commençant à s'écailler, à craqueler, s'émiettant ... on pense retomber sur de l'or, un peu du soleil de notre enfance ... parfois on ressort désenchanté, parfois non !  Il devait arriver que nous faisions souvent mouche lorsque nous étions au début de nos vies, sans jamais le savoir. Les ouvrages de Gene Colan font partie de la deuxième catégorie, de ceux qui font mouche. La perte de Gene Colan me fait prendre conscience de tout cela ... Les épisodes dont il est l'auteur et que je n'ai pas encore lu seront autant de ruées vers l'or.

Quand à vous M. Gene Colan, vous pouvez reposer en paix au paradis des dessinateurs ... je suis certain qu'on vous y attend.

Guillomcool
(Vous trouverez un article bien travaillé qui rends justice à la carrière de Gene Colan ici.)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire