lundi 17 octobre 2016

Game of Thrones 4 Santiago !

Hello,
Voici 4 dessins, d'un seul coup, et qui concernent l'univers de Game of Thrones. J'ai dessiné ces 4 personnages en ouverture d'un Note Book GoT pour faire la surprise à Santiago ! Samwell Tarly est l'un des personnages qu'il apprécie le plus et c'était sympa de le dessiner je dois dire. J'étais très content de réaliser et d'offrir ce Note Book personnalisé à quelqu'un dont le savoir-vivre n'a d'égal que sa générosité.

Les 4 portraits réunis
Sansa Stark - Game of Thrones
Jon Snow - Game of Thrones

Samwell Tarly - Game of Thrones

Gilly - Game of Thrones

samedi 1 octobre 2016

She-Hulk ... Le genre martien

Coucou,
Un coup de projecteur sur Jennifer Walters, la cousine de Bruce Banner, qui est devenue une super-héroïne grâce à une transfusion sanguine en urgence (à la suite d'un accident de voiture je crois) rendue possible grâce à ce même cousin. Aaah, c'était l'époque où les personnages devenaient super-héros .... comme ça ! Sans prise de tête. Ma génération acceptait les raisons invoquées et l'écran d'une pseudo-science qui transformait des êtres proches de nous en être d'ombres et lumières sapés avec des couleurs flashy, près du corps, funky à souhait. Et si ça ne suffisait pas, ces persos pouvaient voler, soulever des buildings, arrêter un avion ou une bombe ... bref ils pouvaient arrêter l'apocalypse qui nous est promis. Désormais la nouvelle génération des lecteurs a besoin de prétextes réalistes pour adopter les personnages. Leurs origines sont "ré-inventées" tout les 4 matins. D'ailleurs je dessine et poste une She-Hulk en ne sachant absolument pas si la genèse du perso s'est éloignée de ce que j'ai lu ... auparavant. Ces répétitions à l'infini s'adressent à une génération qui zappe, qui erre dans les lagunes de la vie sans grands repères affectifs, promis à une apocalypse ... déjà acceptée, car matraquée dans les videos-games. Il n'ont plus d'effigie culturelle s'opposant au délire qui s'impose dans les comics maintenant. Alors oui, ces lignes ressemblent à celles écrites par un vieux con, on pourrait me taxer d'aigreur. Nan, c'est mieux que ça, je vieillis et avec le temps les inhibitions s'en vont.
"Victoriae mundis et mundis lacrima. Bon, ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton."
J'avais envie de conclure avec une citation du Roi Loth d'Orcanie. 


She-Hulk by Guillomcool